vendredi 16 juin 2017

Il parait qu’on pleure dans ce tout petit bout de dame
Qui marche à reculons
On dit qu’elle est belle pourtant
Qu’elle est comme un oiseau qui ne chante plus
On pose la question
Mais personne ne l’a prend
Alors elle
Elle va là où on ne va pas très bien
Dans son propre corps perdu qu’on trouve moche
Elle se décale
On la recale

Et son cœur meurt

Il parait qu’on pleure dans ce tout petit bout de dame
Qui vit loin des saisons
On dit qu’elle rêve pourtant
Qu’elle est comme un souvenir qu’on a perdu
On pose la question
Mais on entend que le vent
Alors elle
Elle marche un peu à côté du chemin
Dans son propre cœur tout au fond de nos poches
Elle se recale
On la décale

Et nos cœurs meurent

Il parait qu’on pleure dans ce tout petit bout de l’âme
Qui rêve à reculons
Un rire celui d’un enfant
Qui est comme un oiseau qui ne chante plus
On oublie la question
Plus personne ne l’entend
Alors elle
Elle va là où on ne va pas très loin
Dans son propre corps trop vieux qui se décroche
Elle se décale
On la recale

A peine on pleure


lundi 12 juin 2017

A.Lafabregue "Dans Le Labyrinthe", pastel (2017)

mercredi 7 juin 2017



Je sais le moment doux
Quand il vient
Qu’elle me parle
Qu’elle me glisse
Apprendre le vent
Sentir la feuille
Tendre
La blessure d’un doigt
Qui trace
Et emmène la pluie

Je sais le moment doux
Quand il dure
Elle me toise
Et m’expire
Petits bout de brume
Evanescente
Des sentiments
Du songe à l’encens
La pieuse qui prie
L’extase
Je sais le moment doux
Quand il chante
La petite fée
Qui délicate
Me réduit
En petits bouts
De presque rien
De presque tout
Des perles d’émotions
Du regard
A la fuite
Juste après
Que l’avant
Ne meure

Je sais ce moment là
Son entité
Ce qu’il en reste
Un spectre
Une fumée
Un désordre oublié
Une trace rouge
Qu’un doigt a laissé
Après la pluie
Oublié le vent
Oublié le chant

mercredi 10 mai 2017

Les Petites Âmes "La Mésange", pastel 2017

A. Lafabrègue 2017 "La Mésange" Détail

A. Lafabrègue 2017 "Les Petites Âmes, La Mésange"

A. Lafabrègue 2017 "La Mésange" Détail

A. Lafabrègue 2017 "La Mésange" Détail

A. Lafabrègue 2017 "La Mésange" Détail

A. Lafabrègue 2017 "La Mésange" Détail

A. Lafabrègue 2017 "La Mésange" Détail

A. Lafabrègue 2017 "La Mésange" Détail

vendredi 7 avril 2017

Il fait nuit dans le jardin
La jeune fille est assise sur une chaise près de l’arbre
Elle attend
Ses yeux sont fixes et semblent ne rien regarder

Le vent ne fait pas bouger ses cheveux ni ses vêtements
Elle attend
Le noir profond tout autour d’elle l’enveloppe
Elle devient presque transparence

Ses jambes sont légèrement repliées sous elle
Sa main gauche serre
Le bout des doigts de sa main droite
Elle ne respire pas
Elle attend

Il n’y a pas un bruit
Le vent s’est arrêté
Quelque chose nous traverse
Nous glace le cœur
Et sans savoir exactement pourquoi
On pleure !